This war of mine – Une question de guerre

La guerre implique bien souvent des armes, des soldats et la mort. La guerre est moche, et n’aide personne. This war of mine souhaite nous montrer cet aspect là, l’aspect du civil qui n’a rien à voir dans un conflit et qui s’y retrouve indirectement mêlé.

Editeur : Deep Silver
Développeur(s) : 11bit Studios
Date de sortie : 14/11/2014
Genre : Action, Survival, Aventure
Support : PC, PS4, XboxOne, iOS, Android et Mac


Introduction

Le jeu a pour but de vous faire incarner des civils dans un abri à moitié détruit par la guerre. Précisément vous devrez survivre et vous méfier de chaque personne.

Chaque personne a son histoire. Moi même, quand j’ai commencé le jeu, j’incarnais un homme avec sa petite fille. Le but est donc de survivre en complétant des besoins vitaux (manger, dormir, se soigner, se réchauffer etc…). Les enfants ne savent rien faire, mais les adultes peuvent leur apprendre à faire à manger ou fabriquer etc…

Deux phases principales

Le jour

Le jour vous devez vous occuper du bien être de vos civils, nourrissez les, faites les dormir etc…

Vous pouvez également recevoir de la visite. Elles sont de plusieurs types :

  • Commerçant : vous pouvez troquer des objets contre d’autres, très utile pour récupérer des objets vitaux.
  • Des personnes dans le besoin : Des gens qui ont besoin pour une raison ou une autre de médicaments ou autre.
  • Des personnes cherchant un refuge : Des gens qui veulent se joindre à vous. Cependant attention, il m’est arrivé de retaper un blessé de A à Z afin qu’il soit utile dans le camp seulement ce dernier s’est barré avec un certain nombre de ressources.

Le matin certains événements peuvent arriver, la nuit, on vous a volé ou un personnage a décidé de quitter la maison, dans mon cas la fille était devenu trop psychologiquement instable, à cause de ces conditions de vie. Du coup, le père décida de partir du refuge avec sa fille.

La nuit

La nuit vous pouvez vous reposer, monter la garde, dormir dans un lit, dormir avec un enfant etc…

Ou bien partir à la recherche de ressources. Pour cela, vous pouvez choisir un lieu, il y a en a de toutes sortes comme un hôpital, un magasin, une église etc…

En fonction du lieu, les gens peuvent vous agressez ou non, vous pouvez les voler ou non (chose qu’ils n’apprécient généralement pas), vous pouvez de vous même choisir de tuer quelqu’un. Faites tout de même attention, tuer quelqu’un est très néfaste pour le moral quel qu’en soit la raison (se défendre ou  attaquer). Vous pouvez bien évidement la jouer fine en marchant et en vous cachant en faisant le moins de bruit possible.

Il s’agit du seul moment où vous pouvez sortir, le jour la guerre est présente et les snipers vous tueront.

Les événements

La radio que vous pouvez vous fabriquer permet de se tenir informé ou même de divertir vos civils. Elle peut prévenir des événements comme la croissance de la criminalité qui fait que vous vous faites beaucoup plus agresser/voler la nuit. Les événements peuvent être climatique comme l’hiver auquel cas il faut prévoir un radiateur et beaucoup de combustible, ainsi que des médicaments pour se protéger de la maladie.

Parfois vous verrez un message vous informant que votre fille cette nuit s’est fait dessus ou encore est restée assise le long d’un mur en hochant la tête encore et encore.

Conclusion

This war of mine est un super jeu développé à Varsovie en Pologne, qui nous fait voir la guerre d’un œil différent. Effectivement, en histoire, on vous dit que la guerre détruit des vies etc… Mais ce jeu permet de le ressentir lorsque vous perdez un personnage auquel vous vous étiez attaché. Vous voyez les enfants (qui sont apparu à partir d’un DLC) subir les conséquences de cette guerre.

Dans une guerre, il y a plus d’innocents que d’impliqués. Comme le dit le jeu lui même :  « Dans la guerre, nous ne sommes pas tous des soldats ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *