Valkyrie Profile : Lenneth – À la recherche d’âme perdue

Êtes-vous prêt à rassembler des combattants compétents dans le but qu’ils aillent se battre sur le front pour la guerre sans fin (le Ragnarok) ? Si oui, vous êtes bien dans Valkyrie profile, le jeu où vous incarnez une déesse ayant le pouvoir de ressentir les âmes humaines mortes de ce monde afin de les guider.

Editeur : Square Enix
Développeur(s) : Tri-ace
Date de sortie : 27/04/2007
Genre : RPG
Support : PSP, (support initial) PS1


Introduction

Dans Valkyrie Profile vous incarnez une déesse ayant pour but de diriger les âmes humaines perdues après leur mort. Dans votre cas, Lenneth a été choisi par Odin pour être la valkyrie devant rassembler des âmes humaines et les mener vers Asgard dans le but de combattre pour le Ragnarok.

Votre but est donc d’aller à la recherche de guerrier ayant un esprit de combattant mais attention, un tueur né ne fait pas forcément un bon guerrier. Il faudra que vos guerriers aient des traits comme la bravoure, l’honneur etc…

Déroulement du jeu

Ici on ne parlera pas du tutoriel, mais des différentes étapes de jeu.

Le jeu au début se découpe en 8 chapitres, ces 8 chapitres permettent de préparer les combattants  pour le Ragnarok. Chaque chapitre se compose en période. Si vous n’avez plus de vie vous pouvez toujours utiliser des périodes pour que vos personnages récupèrent. Seulement, sur la map, vous devrez écouter les cris des âmes afin de les localiser, aller chercher les âmes vous coûte des périodes. Si aucune âme n’est à aller chercher, Lenneth détectera des morts-vivants pour aller entraîner vos braves guerriers.

Durant la phase de période, vous pouvez envoyer vos guerriers à Asgard. Car à chaque fin de chapitre Freya vous permettra de voir le statut de vos héros dans Asgard et vous donnera une sorte d’appréciation permettant de juger la qualité de vos guerriers. En fonction de cet appréciation Odin vous offrira peut être des objets.

Freya vous donnera ensuite quelques points de matérialisation permettant de créer des objets tels que des potions  ou encore des armes divines. Elle vous demandera également des types de guerriers. Par exemple, un archer ayant des compétences dans la détection de piège et la survie.

Ça, c’est pour les 8 chapitres ensuite, normalement, devraient venir la guerre, seulement n’en étant pas encore arrivé là, je ne vais pas en parler.

Les personnages

Avant de recruter vos personnages vous verrez les raisons de leur mort (amour d’une personne, envie etc…), les personnages peuvent en être attachant, il est donc assez difficile de décider de les envoyer vers Asgard. De plus en envoyer trop d’un coup créera des soucis car vous manquerez de héros pour les combats.

Un personnage peut apprendre des sorts (s’il s’agit d’un magicien), apprendre des compétences comme les premiers soins ou autre. Il pourra améliorer ses traits (bravoure, courage, etc…), apprendre des capacités vous aurez à ces moments là, a faire des choix. Les capacités peuvent augmenter des statistiques comme l’intelligence ou la force etc… Seulement, pour avoir une bonne évaluation les dieux qui vous sont supérieurs ont des préférences comme dit précédemment (Détection de piège, survie).
D’un avis personnel je trouve que les raisons des morts de personnages sont très intéressante .

Le jeu en lui même

La map

Sur la map on se déplace d’un point A à un point B dans le but d’utiliser nos périodes pour récupérer des nouveaux guerriers ou aller tuer du morts-vivants, jusque là c’est simple.

Une fois sur votre point, vous vous déplacez en 2D dans votre donjon par exemple. Dans les donjons il a des monstres, si vous les tapez avant qu’ils ne vous touchent, vous attaquerez en premier.
Vous pourrez également lancer des cristaux de glace ayant plusieurs effets comme rendre un ennemi immobile dans votre donjon (si vous ne souhaitez pas combattre) ou encore faire de l’escalade ou déclencher des événements particuliers permettant de gagner de l’expérience que vous pourrez répartir comme bon vous semble entre les héros.

Le combat

Le système de combat étant un peu complexe voici une petite interface :

En haut à droite vous pourrez voir vos touches de la PSP. Chaque touche correspond à la position d’un héro. Près de ces touches il y a une barre verte qui représente votre endurance, soit le nombre de coup que peut donner un héro.
Vous pouvez également appuyer sur la touche « select » pour faire apparaître un menu permettant de changer d’équipement, utiliser des objets ou lancer des sorts (s’il ne s’agit pas du sort que vous avez choisit par défaut pour le héro).

Chaque fois que vous attaquez un ennemi, vous verrez une barre de « hits » et si vous arrivez à coordonner vos attaques en fonction des différents délais/timing d’animation etc… Vous mènerez cette barre à 100 permettant alors de lancer des attaques puissantes, comme celle ci par exemple :

( désolé pour la qualité de vidéo, il s’agit d’une vidéo sur une PSP et les ratio d’écrans ne correspondent pas)

Ces finish vont générer du « hits » en plus, permettant de lancer une autre attaque surpuissance mais avec un héro différent. Au début ces attaques n’ont pas d’intérêt car les ennemis sont faibles. Mais par la suite elles sont très utiles.

Les récompenses

Parfois, dans les coffres, après avoir vaincu un boss, vous trouverez des artefacts que vous pourrez choisir de garder.

Ces artefacts appartiennent à Odin, choisir de lui rendre vous permettra donc d’améliorer votre évaluation et de récupérer des objets à la fin des chapitres en fonction de cette dernière.
Sinon dans les coffres on trouve tout types d’objets, que se soit des armes, potions etc…
Les armes de ces coffres peuvent parfois avoir une durabilité, attention donc.

Conclusion

Valkyrie profile : Lenneth, est un jeu très intéressant et très riche, les musiques sont très bien travaillées, les animations sont jolies à voir et personnellement je ne me lasse pas de revoir à chaque fois les mêmes animations pour les attaques finish des personnages.

Il est parfois assez difficile tout de même, mais la difficulté est sinon très bien dosée. On peut donc le réussir assez facilement.

Sachant que je n’ai pas terminé le jeu et que je n’ai pas parlé du Ragnarok qui je suppose est super intéressant. Je n’ai probablement pas tout dit sur le jeu, mais ça viendra.
Les graphismes sont très beaux, la 2D a un graphisme un peu dessin/manga que j’aime beaucoup.

Il s’agit donc d’un très bon jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *